jeudi, le 09 janvier, 2014

La course autour du monde Clipper (Clipper Round the World Yacht Race) se poursuit alors que la flottille est arrivée à Sydney, en Australie à la mi-décembre. Le capitaine canadien Eric Holden et l’équipe Henri Lloyd ont atteint un nouveau sommet en remportant leur première victoire à Sydney. Après cinq étapes, l’équipe Henri Lloyd maintient une avance globale devant « OneDLL » et « Qingdao ». Holden a dit « Cette victoire a été longue à venir; nous finissions toujours en deuxième place lors des dernières courses alors c’est agréable d'avoir fait mieux lors d’une étape et d’être arrivé premier à Sydney. » Suite à quelques secondes places successives, Eric lance cette réflexion sur leur victoire : « Les gens me demandaient si j’aurais été heureux de gagner la course sans avoir remporté une étape. Ma réponse est oui, mais on se sent tellement mieux lorsque l’on gagne une étape que lorsqu’on rentre deuxième! »

Du côté de la voile paralympique, les Canadiens ont migré vers le Sud pour optimiser leurs chances d’entraînement et de participer à des compétitions, dont la Régate de voile adaptée Open des Amériques, qui a vu Bruce Millar prendre une marche du podium en terminant en deuxième place au global, derrière Megan Pascoe de la Grande-Bretagne, en 2.4mR. Les virtuoses en Sonar Paul Tingley, Logan Campbell & Scott Lutes ont également terminé en deuxième place à St-Petersburg en Floride. Ces marins de 2.4mR n'ont eu droit qu’à deux jours de congés avant de déménager à Charlotte Harbour pour participer aux Midwinters des E.-U., où Allan Leibel et Bruce Millar ont respectivement remporté les 1ere et 2e places. Le Club nautique de Charlotte Harbour a également été hôte des Nationaux des E.-U., que Allan a également remporté.

Après les Championnats du monde Laser standard hommes, Oman a été hôte des Championnats du monde Laser Maîtres, où le Vancouverois Al Clark était fin prêt à affronter ses compétiteurs dans la division Laser Maître standard. Clark a été champion de la division Radial en 2011. Le suspense du résultat final de la compétition d’une semaine est demeuré jusqu’à la fin, alors qu’un duel s’est produit entre Clark et Arould Hummel des Pays-Bas. « C’était si serré que j’ai dû écrire et mémoriser toutes les possibilités mathématiques », a dit Clark. « Une quatrième place ou pire pour lui signifiait que je gagnais, car la course que je pouvais éliminer était une 5e place. À la dernière bouée, j’ai touché son bateau et dû faire deux tours de pénalité. Je l’ai alors regardé traverser la ligne d’arrivée et compté les bateaux qui le précédaient. Il y en avait 5. C’était assez stressant.»

Le Canadien fut couronné champion du monde par la suite, un exploit qui vaut à Al Clark d’être nommé Marin du mois Voile Canada de décembre!

Le prix du Marin du mois Voile Canada reconnaît les succès en voile de Canadiens impliqués ou associés au sport dans toutes ses formes. Voile Canada encourage les nominations des activités canadiennes de voile qui se sont distinguées. Les nominations peuvent être envoyées à .