Accueil » Education & Formation » Voile et compétitions pour navigateurs handicapés » Classes et équipement

Classes et équipement

L'objectif de la majorité des programmes de voile pour les navigateurs avec handicap est de permettre à ces derniers de laisser leur handicap sur le quai et de les laisser profiter de l'indépendance et de la liberté que peut leur procurer la voile. Même si tous les types de bateaux peuvent être utilisés par les navigateurs avec handicap, certains modèles sont plus convenables que d'autres. Une présentation de quelques-uns des bateaux qui ont permis de faire évoluer la voile pour personnes avec handicap au Canada est affichée ci-dessous.

Il est à noter qu'il existe plusieurs autres petits quillards présentement utilisés par les navigateurs avec handicap en Amérique du Nord. D'ailleurs, la plupart des navigateurs participent à des régates ouvertes dans leurs propres régions dans plusieurs classes PHRF et "one design".

 

Classe
Longueur
Classe paralympique
Navigateur(s)
Lieu de fabrication
Bateaux au Canada
Sonar
23'
Oui
3
Canada (ON)
6
2.4mR
14'
Oui
1
Scandinavie, Australie, États-Unis
6
Martin 16*
16'
Non
1-2
Canada
(C-B)
60
Access Dinghy
variable
Non
1-2
Australie
12
Hobie 16 avec trapseat
16'
Non
2
États-Unis
Beaucoup, dont 5 avec appareillage de trapseat

1) Sonar (classe paralympique)

Le Sonar est une classe internationale de quillard choisie pour les jeux paralympiques et pour les championnats du monde de voile pour navigateurs avec handicap. Le sonar est habituellement conçu pour un équipage de 3 à 4 membres avec utilisation du spinnaker permise dans les régates ouvertes. Cependant, la règle de classe a été modifiée pour les régates pour personnes avec handicap, restreignant l'équipage à 3 membres et ce, sans le droit d'utilisation du spinnaker. De plus, seulement 2 des 3 membres de l'équipage ont le droit de s'asseoir sur le liston et aucun membre n'a le droit de s'asseoir à l'avant du cockpit.

Le Sonar possède une longueur de 23 pieds, une largeur de presque 8 pieds et un tirant d'eau de 4 pieds. Conçu par Bruce Kirby, le Sonar est fabriqué à Oakville en Ontario. La grande stabilité du bateau, le contrôle intérieur du safran et le large cockpit font du Sonar un bateau très convenable pour les navigateurs avec handicap. Ces derniers ont de plus la permission d'ajouter des sièges ou autres outils d'assistance approuvés, à la condition qu'ils soient attachés au bateau de façon permanente.

Nous avons quelques Sonars au Canada et faisons nos régates et nos entraînements en Floride où se trouve une flotte établie à St.Petersburg. Rochester, NY et San Francisco sont actuellement en cours de formation de flottes et nous envisageons à long terme l'établissement d'une flotte d'entraînement au Canada.

2) International 2.4mR (Classe paralympique)

Le 2.4mR (prononcé "deux point quatre mètres") est une classe internationale pour navigateur en solitaire, choisi pour la classe de navigateur en solitaire des jeux paralympiques et des championnats du monde pour navigateurs avec handicap. N'étant pas une classe "one design", le 2.4mR est originaire de Stockholm et possède plusieurs modèles construits par divers constructeurs de bateaux. Le Norlin Mark III est le modèle désigné pour les jeux paralympiques et pour les championnats mondiaux.

Le 2.4 mR mesure presque 14 pieds de long, est 2 pieds et 8 pouces de large et possède un tirant d'eau juste au-dessus de 3 pieds. Le navigateur s'asseoit dans le fond du bateau, le corps vers l'avant. Tous les éléments de contrôle sont à sa portée. À l'exception de régates spécifiques désignées aux navigateurs avec handicap, la compétition de 2.4mR est faite sous forme de classe ouverte, avec tous les navigateurs coursant les uns contre les autres. Il existe actuellement un horaire de compétition international très chargé. Les championnats mondiaux de 2.4mR attirent annuellement de 80 à 100 compétiteurs, avec plus de 40% d'entre eux étant des navigateurs avec handicap.

Une fois de plus, nous n'avons que quelques 2.4mR au Canada et nous faisons nos régates et nos entraînements en Floride où une flotte est établie à St. Petersburg. Il existe une association de classe active aux États-Unis, mais le centre majeur des activités est situé dans les pays scandinaves. Les plans de développement d'une flotte d'entraînement au Canada incluent la classe 2.4mR.

3) Martin 16

Le Martin 16 est une classe de quillard pour navigateur en solitaire, qui fut conçu et qui est construit au Canada. Le bateau mesure 16 pieds de long et possède une quille mobile. Le navigateur s'asseoit dans un siège simple regardant vers l'avant, avec tous les éléments de contrôle à sa portée. La manette de contrôle de direction est centrée dans le bateau et située entre les jambes du navigateur. Un siège supplémentaire se trouve derrière le navigateur si une aide est requise pour l'entraînement, pour certaines tâches ou pour des raisons de sécurité.

Le Martin 16 est utilisé dans la plupart des programmes de voile pour navigateurs avec handicap à travers le pays et pourrait éventuellement être considéré comme une classe de développement de la voile de compétition pour personnes avec handicap au Canada. L'assistance technique développée au Canada permet aux navigateurs avec sévères handicaps, tels que ceux atteints d'un haut degré de quadriplégie, de naviguer et de courser indépendamment, soit avec l'aide de la manette de contrôle électronique ou par un contrôle par respiration.

La classe a récemment ajouté un spinnaker comme option au bateau. Un championnat nord-américain a été tenu au cours des trois dernières années et le premier championnat canadien eut lieu en 2001. La Coupe Mobilité s'effectue actuellement dans la classe Martin 16.

4) Hobie 16 avec trapseat

Le Hobie 16 peut être adapté avec deux rampes de support appelées trapseats, qui sortent à l'extérieur des deux coques. Bien que le Hobie 16 comprenne normalement 2 membres d'équipage à mobilité complète dans les régates ouvertes, le Hobie 16 utilisé pour les événements pour navigateurs avec handicap diffère par la règle de classe qui spécifie un équipage composé d'un barreur avec mobilité réduite et d'un équipier avec mobilité complète. Le barreur peut s'asseoir sur le trapseat ou sur le trampoline, mais ne peut pas traverser la ligne centrale de ce dernièr.

5) Access Dinghy

Le Access Dinghy provient de l'Australie et est disponible dans une gamme variée de modèles et de grandeurs (( 14 pieds). Il possède, lui aussi, le même objectif qui est de permettre aux personnes avec handicap de pouvoir fde pouvoir faire de la voile de manière indépendante. Le Access Dinghy possède un contrôle de direction et de réglage de voile moins sophistiqué que les systèmes développés au Canada, mais demeure toutefois hautement efficace (et beaucoup moins dispendieux). Les Access Dinghies ne sont pas des bateaux de haute performance comme les Martin 16, mais sont beaucoup plus économiques et possèdent des flottes comprenant un grand nombre de bateaux en course. Plusieurs programmes canadiens ont fait l'achat d'Access Dinghies pour augmenter le nombre de bateaux dans leurs flottes d'entraînement. De plus, l'horaire des régates est actuellement en progression en Amérique du Nord.

Il existe plusieurs autres petits quillards présentement utilisés par les navigateurs avec handicap en Amérique du Nord. La plupart des navigateurs participent à des régates ouvertes dans leurs propres régions dans plusieurs classes PHRF et "one design".